Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 12:49

07 Janvier 1998 : Titanic

Titanic.jpg
Titanic accoste en France.
Tout a été écrit (et inventé !) par la presse américaine sur le tournage
marathon de ce film au budget colossal de  James Cameron.
Mais les spectateurs ne croient que ce qu’ils voient.
Et justement, cette histoire d’amour tragique et lyrique entre Jack et Rose,
ils veulent la voir. En France, le film bat tous les records de fréquentation,
franchissant la barre des 20 millions d’entrées.
Et  Léonardo DiCaprio et Kate Winslet sont transformés en idoles.

 

BANDE ANNONCE

 



18 Février 1998 : Pour le pire et pour le meilleur

pour-le-pire-et-pour-le-mei.jpg
Le couple vedette de Pour le pire et pour le meilleur, de James L. Brooks,
fait des ravages dans l’ironie et l’amour vache : Jack Nicholson et Helen Hunt
recevront chacun un oscar.


EXTRAIT

 

28 Février 1998 : 7 Césars pour On connaît la chanson

on-connait-la-chanson-cesar.jpg
On connaît la chanson, de Resnais, récolte sept Césars, dont meilleur film.
André Dussollier est meilleur acteur, Ariane Ascaride, meilleure actrice.
Et Luc Besson reçoit son premier César du meilleur réalisateur pour
Le cinquième élément.
   

04 Mars 1998 : Will Hunting

Will-Hunting-Good-Will-Hunt.jpg

Deux potes,  Matt Damon et  Ben Affleck, s’écrivent un scénario,
Will Hunting, que Gus Van Sant réalise, et deviennent ainsi les

rois d’Hollywood. Un conte de fée oscarisé.

 

BANDE ANNONCE

18 Mars 1998 : Boogie Nights

Boogie-Nights.jpg
 Mark Wahlberg épate dans Boogie Nights, brillante saga de
Paul Thomas Anderson retraçant les splendeurs et les misères d’une star
masculine du porno. Avec, en prime, le retour de Burt Reynolds.


BANDE ANNONCE



23 Mars 1998 : Oscar du meilleur réalisateur pour Titanic

oscar-Titanic-James-Cameron.jpg
« Je suis le roi du monde ! »

Cameron paraphrase son héros, en recevant son oscar du meilleur réalisateur.
Au total, Titanic en remporte onze, égalant Ben-Hur.
 

1er avril 1998 : Jackie Brown

Jackie-Brown.jpg

Ce n’est pas un poisson d’avril !
Quatre ans après Pulp Fiction, Tarantino est enfin de retour avec Jackie Brown,

adaptation drôle et nostalgique d’Elmore Leonard.
Un beau
casting(Samuel L.Jackson, De Niro, Bridget Fonda et Pam Grier,
star black des années 70)
et bien sûr, un sens aigu des dialogues.

 

BANDE ANNONCE

 

15 avril 1998 : Le dîner de cons

le-diner-de-cons.jpg
La France
passe à table.
En adaptant au cinéma son succès de théâtre, Le dîner de cons, Francis Veber
prouve qu’il est le maître incontesté de la comédie française et offre à
Jacques Villeret (qui l’avait joué sur scène) un de ses plus beaux rôles.

 

BANDE ANNONCE

22 avril 1998 : The Big Leboswki

the-big-lebowski-copie-1.jpg

Deux chiens fous dans un jeu de quilles. The big lebowski, polar envapé
et jubilatoire des Cohen, fait un strike au box-office français.
Leurs fans retrouvent ici John Goodman
(Arizona junior, Barton Fink)
et Steve Buscemi (Barton Fink, le grand saut, Fargo), et ovationne Jeff Bridges,
qui, dans le rôle de l’homonyme du richissime Lebowski, est épatant.

 

BANDE ANNONCE

22 avril 1998 : Bienvenue à Gattaca

Bienvenue-a-gattaca.jpg

Ethan Hawke, Uma Thurman et Jude Law sont les héros du premier film
d’Andrew Nicol
(également scénariste de The Truman Show),
Bienvenue à Gattaca. Cette SF sophistiquée devient un film Culte.


BANDE ANNONCE

29 avril 1998 : Des hommes d’influence

des-hommes-dinfluence.jpg
Tourné avant, Des hommes d’influence, comédie politique-fiction de
Barry Levinson, avec Hoffman et De Niro, tombe en pleine affaire Monica Lewinsky.
Quand la réalité dépasse…


BANDE ANNONCE

24 mai1998 : Grand Prix pour La vie est belle

benigni-grand-prix.jpg
Roberto Benigni se jette aux pieds du président du jury, Martin Scorsese,
qui vient de décerner son Grand Prix à La vie est belle.

05 Août 1998 : Armageddon

Armageddon.jpg
Bien que peu convaincant, Armageddon de Michael Bay, avec Bruce Willis
et  Ben Affleck, fait l’effet d’un astéroïde tombant sur le box-office français
et américain.

 

BANDE ANNONCE

 

02 Septembre 1998 : L’homme qui murmurait aux oreilles des chevaux

lhomme-qui-murmurait-a-l-o.jpg
Robert Redford réalise et, pour la première fois, se met en scène dans
L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. Un film romanesque aux
allures de western, avec Kristin Scott Thomas, qui vaut à Redford son meilleur score.

 

BANDE ANNONCE

 

30 Septembre 1998 : Il faut sauver le soldat Ryan

il-faut-sauver-le-soldat-ry.jpg

Sortie de Il faut sauver le soldat Ryan, que Steven Spielberg était venu
présenter à Deauville. En plongeant comme jamais le spectateur au cœur
des combats et en rendant hommage aux soldats, le réalisateur de
La liste de Schindler poursuit son devoir de mémoire, prouve une nouvelle
fois son brio stylistique et permet à Tom Hanks de montrer qu’il est l’un des meilleurs.


BANDE ANNONCE

14 Octobre 1998 : La vie est belle

la-vie-est-belle.jpg
Sortie de La vie est belle, primé à Cannes et colossal succès en Italie.
Malgré quelques vaines polémiques, le public français est lui aussi bouleversé
parcette
drôle d’histoire d’amour entre un père et son fils dans l’horreur des
camps nazis,imaginée par Benign
i.


 
BANDE ANNONCE

 

28 Octobre 1998 : The Truman Show

TrumanShow.jpg

Jim Carrey New look.
Il nous offre une jolie facette de son talent dans la comédie dramatique
et cathodique de Peter Weir, The Truman Show.

 

BANDE ANNONCE

02 Décembre 1998 : Hors d’atteinte

Scène de séduction très, très hot entre le brûlant George Clooney
et la torride Jennifer Lopez dans Hors d’atteinte, le polar d’Elmore Leonard
mis en scène par Soderbergh.

 

BANDE ANNONCE

 

11 Décembre 1998 : Mary à tout prix

mary-a-tout-prix.jpg
Mary à tout prix des frères Farrelly , avec Cameron Diaz, Ben Stiller et Matt Dillon, accroche tous les fans de comédies loufoques et surtout pas politically correct.

 

EXTRAIT

 

09  Décembre 1998 : Kirikou et la sorcière

kirikou-et-la-sorciere.jpg
Seul contre tous, Kirikou et la sorcière, dessin animé de Michel Ocelot,
entame une brillante carrière.

EXTRAIT

23  Décembre 1998 : Festen

festen.jpg
Tourné, comme les idiots de Lars Von Trier, suivant les principes du dogme,
Festen, du danois  Thomas Vinterberg, découvert à Cannes, sort en salle et
rencontre un lare public intrigué et fasciné par cette histoire de famille
qui vire au drame.


BANDE ANNONCE

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P.A - dans Année 1998
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog Cinéma Putois Blogueur Actualité cinéma
  • Blog Cinéma Putois Blogueur Actualité cinéma
  • : L'actualité du cinéma - le Cinéma des années 90 - les meilleures scènes - les films à revoir.
  • Contact

Bo Film Drive

Suivez le Putois

 

cine90-facebook.png

cine90-youtube.png