Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 17:56

31 Janvier 1996 : Se7en (Seven)

seven.jpg
Variation autour des septs péchés capitaux, thriller implacable, d'une tension insoutenable, admirablement filmé sur un scénario fort et original, "Seven" fait trembler le monde entier.

 

 

Loin de son image de beau gosse, Brad Pitt y remporte son premier vrai succès personnel en composant un personnage complexe, plein de nuances, à la fois déterminé et vulnérable, et attiré par ces zones d'ombre que  David Fincher, à la grande surprise d'Hollywood, sait explorer mieux que personne.

 

 

BANDE ANNONCE :


seven-copie-1.jpg   

03 Janvier 1996 : Dead Man

dead-man.jpg

 Johnny Depp plus charismatique que jamais, est le "Dead Man" de Jarmusch.

Guide parfait de cette balade onirique, il prouve à quel point il est plus à l'aise dans l'univers des réalisateurs indépendants qu'à Hollywood.


21 février 1996 : Heat

heat.jpg

 

Dans "Heat" de Michael Mann, Robert De Niro est face à Al Pacino.

Une rencontre au sommet explosive pour un thriller remarquable.






BANDE ANNONCE :

 

28 février 1996 : L'armée des 12 singes

armee-12singes.jpg
Terry Gilliam aime voyager dans le temps.

Avec "L'armée des 12 singes", il remporte son plus gros succès et réussit un film
où se mêlent, dans un récit éclaté, nos peurs et nos interrogations existentielles.

Bruce Willis, qui n'a jamais eu un rôle aussi intense,
se fond parfaitement dans son univers.

 

 

 

 

 

 

 

BANDE ANNONCE :

    

  13 Mars 1996 : Casino

casino.jpgAmours et amitiés dans l'univers impitoyable des gangsters de Las vegas, que décrit à la perfection Martin Scorsese dans l'excellent "Casino".

De Niro et Joe Pesci se battent pour Sharon Stone, dont c'est le plus beau rôle.

 

 

 

 

  BANDE ANNONCE :

   

25 Mars 1996 : 2 Oscars pour Mel Gibson

oscar-mel-gibson.jpgS'il n'a encore jamais reçu l'Oscar du meilleur acteur,

Mel Gibson gagne, pour "Braveheart",

ceux du meilleur réalisateur et du meilleur film...

 

 

 

 

 

 

 

 

27 Mars 1996 : Pédale douce

pedale-douce.jpgLe monde est...folle ! avec "Pédale douce", plongée dans l'univers gay.

Gabriel Aghion fait le bonheur de plus de 4 millions de spectateurs et celui de Fanny Ardant (elle aura un césar), Timsit, Gamblin et Berry.

 

27 Mars 1996 : Toy Story

toy-story.jpg"Toy Story" de John Lasseter lance la mode des films d'animation en images de synthèse.

Suivront, avec le même succès "1001 pattes" et "Fourmiz". L'an 2000 est à nos portes.

 

 

 

 

09 mai 1996 : Ridicule

ridicule.jpgQuand les mots sont des flèches, personne n'est à l'abri ! Patrice Leconte ouvre le 49ème festival de Cannes avec "Ridicule", une oeuvre ambitieuse et passionnante où l'excellente Fanny Ardant, Rochefort, Giraudeau, Godrèche et Berling.

Succès (2millions d'entrées) et pluie de Césars (meilleur film, réalisateur, décor, costumes) pour ce jeu de massacre à la française.

 

19 juin 1996 : Trainspotting

Alors qu'il triomphe en Grande-Bretagne trainspotting.jpget en Amérique, "Trainspotting" de Danny Boyle, avec  Ewan Mc Gregor et  Robert Carlyle en drogués prêts à tout, ne touche en France qu'un public averti.

 

 

 

 

 

 

BANE ANNONCE :

 

  17 juillet 1996 : Crash

crash.jpg"Crash" de David Cronenberg surprend, fâche, déconcerte, enthousiasme, mais ne laisse personne indifférent.

Sifflé à Cannes, ce film où se mêlent le désir et la tôle froissée, Holly Hunter et James Spader, trouve son public en France.

 

 

BANDE-ANNONCE :

 

04 septembre 1996 : Fargo

fargo.jpg"Fargo" où un homme fait enlever sa femme par deux ringards, est non seulement le meilleur film des frères Coen, mais il leur permet aussi, après le prix de la mise en scène à Cannes, de toucher un plus vaste public et de gagner deux Oscars.

 

 

 

BANDE ANNONCE :

 

02 octobre 1996 : Independance Day

independence-day.jpgImpossible de résister à l'invasion planétaire "d'Independance Day" de Roland Emmerich.

Malgré une critique assassine, la France aussi se précipite pour accueillir ces extraterrestres et rire de cette vision ironique de la fin de notre monde.

 

 

BANDE ANNONCE :

 

09 octobre 1996 : Breaking the waves

breaking-the-waves.jpgGrand prix du jury à Cannes, "Breaking the waves" de Lars Von Trier parle de l'amour fou, du don de soi, du sacrifice, du poids de la religion, avec autant d'originalité dans la forme que dans le style.


Filmée caméra à l'épaule, cette oeuvre forte, brûlante et passionnelle nous fait également découvrir une actrice en état de grâce :  Emily Watson.

 

 

 

 

BANDE ANNONCE :

 

23 octobre 1996 : Mission Impossible

mission-impossible.jpgTom Cruise en rêvait, Brian De Palma l'a fait. Malgré un scénario compliqué (et quelques brouilles entre les deux hommes), "Mission Impossible" est un film d'espionnage parfaitement réussi.


Cruise est plus que jamais la star N°1 du cinéma américain. A ses côtés, Emmanuelle Béart, et Jean Reno qui commence une carrière internationale.

 

27 novembre 1996 : Bernie

bernie.jpgAprès ses One-man shows (et ses performances d'acteur), Albert Dupontel réussit son passage à la réalisation.

Il s'impose avec "Bernie", délire irrespectueux et violent !

Partager cet article

Repost 0
Published by P.A - dans Année 1996
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog Cinéma Putois Blogueur Actualité cinéma
  • Blog Cinéma Putois Blogueur Actualité cinéma
  • : L'actualité du cinéma - le Cinéma des années 90 - les meilleures scènes - les films à revoir.
  • Contact

Bo Film Drive

Suivez le Putois

 

cine90-facebook.png

cine90-youtube.png